Skip to content

EthSI, Assegurances Ètiques i Solidàries

Accueil arrow L'assurance
L'assurance éthique et solidaire
Que sont les assurances ? Convertir en PDF Version imprimable Suggérer par mail
Les assurances sont un type d’activités du secteur financier, qui consistent dans le transfert d’une entité physique ou juridique (l’assuré(e)) à une autre (l’assureur), d’un risque auquel il est exposé(e). De sorte que si le risque se matérialise, l’assurance se charge d’alléger la situation que souffre la personne assurée. 
 
Pourquoi des assurances éthiques et solidaires ? Convertir en PDF Version imprimable Suggérer par mail

La valeur de la mutualité

Orienter le marché de l’assurance vers les pratiques éthiques et solidaires revient à récupérer les principes du mouvement assureur, et plus particulièrement de la mutualité. La conscience mutualiste se base sur les liens de solidarité entre les personnes, car le sens original de l’assurance est précisément d’établir ce type de liens entre les membres d’une communauté.
Ces relations créées entre qui avait la chance de ne souffrir aucun dommage (accident, maladie, destruction de biens, etc.) et qui, par contre, en faisait l’expérience, permettaient à tous les membres de la communauté de profiter des couvertures de l’assurance, indépendamment du risque potentiel auquel ils étaient exposés.
Toute personne peut avoir besoin, à un moment ou à un autre, d’une assurance, et selon les critères mutualistes, il ne peut y avoir de discrimination entre ceux et celles qui demandent ce service, pour raisons d’âge, d’handicap ou toute autre question de caractère social. 

Les assurances dans la communauté

On doit comprendre les assurances comme un service avantageux pour la communauté et comme un bénéfice pour le territoire. Une communauté digne de ce nom n’abandonne  pas ses membres à leur sort, et s’efforce de disposer d’instruments solidaires et de subsidiarité pour affronter les adversités.
Pour une communauté, il est préférable de disposer des solutions aux problèmes, afin de les prévenir et les résoudre rapidement, sans créer de fractures entre ceux qui ont et ceux qui n’ont pas les moyens économiques de s’en sortir. C’est un des mécanismes qui permettent de prévenir l’inégalité sociale.

Égalité

Si nous partons des fondements mutualistes et communautaires de l’assurance, le contrat d’assurance doit être un contrat entre égaux. Ainsi, la compagnie d’assurance et la personne physique ou juridique assurée, sont au même niveau, et il ne peut s’établir entre elles de déséquilibres de pouvoir, ni concernant les conditions auxquelles le produit est offert ni en raison d’une bureaucratisation qui ferait obstacle à la compréhension entre les parties, etc.
La fonction des compagnies et des agents est d’informer les personnes et les organisations pour qu’ils soient conscients de leurs droits. On veut alimenter ainsi un cercle vertueux qui favorise le respect réciproque des devoirs de toutes les parties.

Transparence

Pour atteindre cet objectif, la transparence est capitale, elle doit se voir reflétée dans les contrats, de sorte qu’ils donnent une information précise, claire et compréhensible concernant les prestations du service.  Il faut que l’on ait, en outre, des garanties concernant la gestion financière et la politique d’investissement de la compagnie, tels que ceux qui sont évalués pour s’inscrire à l’Observatoire. Tous ces aspects doivent permettre de réaliser une évaluation de la compagnie, de l’agent et du produit, au-delà de l’utilité du service en question.

 

© EthSI, Ethical and solidarity-based insurance est une marque européenne déposée propriété de FETS.
Joomla! est un software libre sous GNU/GPL license. Web développé par Clic Traç